Biographie 


 

Née à Albi, flûtiste et violoncelliste de formation, Gabrielle Philiponet étudie le chang avec Daniel Ottevaere. Après avoir étudié à l'Opéra Studio de La Chapelle Musicale Reine Elisabeth, elle est lauréate du prestigieux Concours Reine Elisabeth de Bruxelles.

 

Reconnue comme l'une des sopranos lyriques françaises les plus en vue de sa génération, son vaste répertoire s'étend de Mozart à la musique contemporaine.

 

Ambassadrice du répertoire opératique français, Gabrielle débute à l'Opéra de Paris avec Frasquita (Bizet, Carmen), un rôle qu'elle endosse également au Bayerische Staatsoper et au Festival d'Aix-en-Provence. Elle interprète Micaëla à Metz et à Lille et incarne Leïla (Bizet, Les Pêcheurs de Perles) à l'Opéra de Lille et à l'Opéra de Nice. Elle fait ses débuts dans Marguerite (Gounod, Faust) à l'Opéra de Saint-Etienne et s'illustre dans Plautine (Rameau, Le Temple de la Gloire) avec le Philharmonia Baroque Orchestra de San Francisco. Elle chante Cendrillon de Massenet à La Monnaie de Bruxelles et au Grand Théâtre de Luxembourg, et L'Enfant et les Sortilèges de Ravel avec l'Orchestre Symphonique de Montréal. 


Gabrielle travaille avec de chefs tels que Kent Nagano, Roberto Rizzi-Brignolli, Alain Altinoglu, Karel Mark Chichon, Andreas Spering, Hervé Niquet, Roland Böer, Laurent Campellone, Pascal Verrot, Roberto Forés-Veses et Paul Goodwin. 
 

Elle interprète les principaux rôles de soprano du répertoire romantique : Magda dans La Rondine de Puccini à l'Opéra National de Lorraine et Lauretta dans Gianni Schicchi avec l'Orchestre National de Belgique au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles. Elle tient le rôle de Mimì dans La Bohème en tournée en Espagne et aborde Musetta dans ce même opéra à Marseille, Metz, Massy et dans le cadre de l'émission "Musique en Fête" aux Chorégies d'Orange, diffuséee direct sur France 3 et sur France Musique. Elle reprend son rôle fétiche Violetta dans La Traviata de Verdi à Paris, à la New Orleans et à Massy entre autre villes et récemment Desdemona dans Otello de Verdi à l'Opéra de Saint-Etienne. 

Parmi les moments forts de sa carrière, on peut citer également les rôles mozartiens de Donna Anna (Don Giovanni) à Angers-Nantes Opéra et à l'Opéra Grand Avignon, Fiordiligi (Così Fan Tutte) à l'Opéra de Rouen Normandie et Susanna (Le Nozze di Figaro) à l'Opéra National de Lorraine. Elle chante Adina (Donizetti, l'Elisir d'Amore) au Théâtre du Capitole de Toulouse et à l'Opéra de Nice, Corinna (Rossini, Il Viaggio à Reims) à Bordeaux, Toulouse, Nice, Marseille, Montpellier, Nancy, et Vichy.

 

Dans le répertoire de la musique sacrée, elle s'illustre aux côtés de l'Orchestre National de Lille dans le Stabat Mater de Rossini et dans Sept répons des ténèbres de Poulenc, et campe Gabriel et Ève dans La Création de Hayden. 
Elle chante la 9ème Symphonie de Beethoven avec l'Orchestre National de Lyon dirigé par Ben Glassberg. 

Actualité